Membres de La Ceiba en train de rire

A propos de la Ceiba

Julia, Sylvain, Alexis et Jonathan : quatre artistes confirmés. Quatre personnalités qui partagent avec générosité leur amour des musiques populaires et ensoleillées.

La Ceiba est un projet qui totalise cinq années d’existence, plus de 150 concerts et deux albums autour des musiques latines. A l’origine le groupe effectuait un voyage à travers diverses cultures, du Brésil à la République Dominicaine, en passant par la Colombie.

Le quartet en est venu à jouer de la cumbia traditionnelle (tambours et voix), de là est née l’envie d’approfondir et de fouiller le folklore colombien. L’univers musical s’est focalisé depuis sur les musiques colombiennes et afro-colombiennes, de la cumbia au currulao de la côte pacifique, en passant par les racines africaines de la côte atlantique que sont le mapale et le bullerengue.

Un troisième album est en préparation, en parallèle du projet franco-colombien « Ceibalanta« , réunissant la Ceiba et trois musiciens colombiens. Ce futur disque, enregistré en Colombie, sera le reflet du quartet, véritable projection de cette évolution artistique vers une fusion musicale plus « actuelle ».

 

Notre dernier album (2014) : ‘Entre dos mares’

Cet album reflète la part colombienne du groupe. Il n’est composé que de musiques colombiennes, pour autant très variées.

On passe de la cumbia au currulao de la côte pacifique, en passant par les racines africaines de la côte atlantique que sont le mapale et le bullerengue.
La danse est le point commun à toutes ces musiques populaires ou folkloriques.
Leur instrumentation traditionnelle varie en fonction des styles.

Redécouvrez ces morceaux avec la sonorité propre à la Ceiba, grâce à leur instrumentation atypique. Le son suave de la clarinette, les envolées lyriques de la flûte, les rythmes endiablés des percussions, le groove chaloupé de la guitare et la voix chaleureuse de la chanteuse.

Chroniques, interviews, compte-rendu des concerts, consultez notre revue de presse, en téléchargement ici.

Afficher l'image d'origine